Une application Smartphone qui décrit le monde…

L’application Aipoly révolutionne la vie quotidienne des personnes malvoyantes ou aveugles, elle transcrit en direct l’environnement de l’utilisateur. Les technologies de reconnaissance visuelle, d’intelligence artificielle et d’assistance vocale se mettent au service des personnes déficientes visuelles pour leur permettre de « voir » à travers leur Smartphone.

Des milliers d’objets sont aujourd’hui identifiables grâce à l’appareil photo et la fonction vidéo des smartphones. L’utilisateur scanne l’objet voulu, Aipoly donne le nom et la taille de ce dernier à haute voix. La personne déficiente visuelle peut donc se projeter dans l’espace et adapter sa gestuelle. En moyenne Aipoly est capable de reconnaître trois objets par seconde et 900 couleurs différentes, une capacité d’action sensiblement remarquable pour une version bêta.

La startup australienne qui développe cette application révolutionnaire veut aller encore plus loin. La prochaine version d’Aipoly proposera une fonctionnalité de reconnaissance des scènes. Très simplement, elle décrira l’environnement dans lequel se trouve l’utilisateur, tout en mettant en relation les objets qui l’entourent, par exemple «un chat sur une table».

Lien pour télécharger la version bêta (en anglais) sur iTunes.

La FSA dépose plainte contre l’Office fédéral des transports

Les lignes de guidage sont essentielles pour l’orientation des personnes aveugles et malvoyante.

Les organisations  suisses dans le domaine du handicap visuel (FSA, Union centrale suisse pour le bien des aveugles, “Stiftung zur Förderung einer behindertengerechten baulichen Umwelt”) ont déposé une plainte contre l’Office fédéral des transports (OFT). Celle-ci s’oppose aux décisions de l’OFT voulant interdire d’importants marquages pour les personnes aveugles et malvoyantes dans les gares. Les personnes concernées ne pouvant alors plus se repérer de façon autonome.

La plainte déposée a pour cible le cas concret de la nouvelle gare de passage de la Löwenstrasse, située dans la gare centrale de Zurich, au cœur de la ligne diamétrale zurichoise. À la demande de l’OFT, les CFF sont à nouveau contraints d’enlever les lignes de guidage tactiles posées et testées sur les quais.

Dans leur plainte adressée au Tribunal administratif fédéral, les organisations suisses dans le domaine du handicap visuel dénoncent le non-respect de la démarche de l’OFT et la violation du principe général de droit relatif à l’interdiction constitutionnelle de discrimination.

Les parties plaignantes souhaitent obtenir correction de cette décision.

Lien vers le communiqué de presse du 18 janvier 2016

Suite a l’annulation des plan approuvés le 19 octobre 2015 par l’OFT et l’approbation des plan des CFF du 22 juin 2016 validés par la FSA, la procédure ouverte auprès du Tribunal administratif fédéral,  devenue sans objet va être radiée ( en attente de confirmation)

Les lignes pour aveugles sèment-elles la confusion?

Berne veut forcer les CFF à enlever les bandes de guidage au sol destinées aux malvoyants dans la nouvelle gare souterraine de Zurich. Les marquages blancs perturberaient les autres voyageurs.

Cela fait plusieurs mois que la Confédération et différentes associations de défense des droits des aveugles se disputent à cause des traits blancs pour malvoyants qui ont été tracés dans la gare souterraine de la nouvelle ligne diamétrale de Zurich.

Dans une ordonnance du 19 octobre 2015, l’Office fédéral des transports (OFT) demande aux CFF de bien vouloir supprimer certaines bandes de guidage qui mènent des voies aux escaliers roulants. La raison? Les marquages, trop nombreux, perturberaient les autres voyageurs et représenteraient un risque pour leur sécurité, écrit ce dimanche la «SonntagsZeitung».

Deux associations, une fondation ainsi que la FSA ne comptent pas se laisser faire. Elles ont déposé plainte auprès du Tribunal administratif fédéral le 6 janvier. Selon les plaignants, la demande de la Confédération viole la loi sur l’égalité des personnes handicapées

L’OFT s’étonne de cette réaction. «Nous avons proposé aux fédérations de se rencontrer et de discuter de la situation sur place», déclare la porte-parole.

Doris Leuthard, conseillère fédérale et ministre des Transports, s’est personnellement impliquée dans l’affaire en répondant à un courrier d’Urs Lüscher membre de la fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA). «Je comprends que de votre point du vue notre revendication n’est pas optimale, mais nous avons des raisons plus importantes qui nous poussent à formuler cette demande. Lorsque les autres voyageurs sont confrontés à un nombre trop élevé de lignes blanches au sol, ils pensent que tous les marquages sont exclusivement destinés aux aveugles.»

Contactés par la «SonntagsZeitung», les CFF n’ont pas voulu se prononcer sur l’affaire.

Source : ATS

La suppression des marques pour aveugles réexaminée

Berne revient sur sa décision de supprimer certaines lignes pour aveugles dans la nouvelle gare de Zurich. L’Office fédéral des transports veut prendre en compte l’avis des associations pour malvoyants avant de se prononcer définitivement.

Le marquage pour aveugles de la nouvelle gare souterraine de Zurich ne sera pas retiré dans l’immédiat.

L’Office fédéral des transports (OFT) va reconsidérer sa décision en prenant en compte les avis des associations pour malvoyants, a-t-il annoncé lundi. L’OFT a proposé aux représentants de diverses associations pour malvoyants et aveugles de prendre part aux discussions afin de rendre une nouvelle décision.

Ces associations avaient porté l’affaire devant le Tribunal administratif fédéral au début du mois. Elles dénoncent le fait que la Confédération enfreigne la loi sur l’égalité des personnes handicapées.

La décision, qui sera reconsidérée, avait été rendue en octobre. Elle a été mise en lumière dimanche par la SonntagsZeitung. L’OFT a choisi de supprimer certains marquages tactilo-visuels car ils ne correspondaient pas aux prescriptions actuelles.

Ces lignes, mises en place par les CFF dans la nouvelle gare sur la base d’anciennes directives, représentaient selon l’OFT un risque pour la sécurité des voyageurs.«Lorsqu’il y a trop de lignes tactiles, les gens ne distinguent plus bien les lignes de sécurité principales, qui délimitent le bord des quais», avait expliqué à l’ats une porte-parole.

Les lignes tactiles à supprimer de la gare souterraine de la Löwenstrasse ne représentent qu’une petite partie de l’ensemble du marquage.

Source : ATS

Au creux de l’oreille

Le dernier roman de Charles-André ROH vient de sortir en librairie !

Après le succès de son  dernier roman “Une gamelle au paradis” également traduit en anglais sous le titre “A Bowl in Paradise”, l’auteur donne à nouveau la parole aux chiens toujours avec son style particulier alliant humour, sensibilité, coups de gueule et peut-être même une certaine sagesse…

Un roman à ne surtout pas manquer qui vous fera découvrir l’univers des chiens-guides d’aveugles comme vous ne l’avez encore jamais imaginé !

Cliquez sur l’image pour commander le livre

Disponible en librairie depuis  le 26 novembre 2015

La version enregistrée, N° 7057, est mise gratuitement à la disposition des membres concernés de la FSA par la sonothèque l’ Etoile Sonore : Chemin du Monastère 6 – 1868 Collombey
.
Tel:  024 /471.82.10
Fax: 024 /471.82.12
E-mail: etoile-sonore@cab-org.ch

Nous vous invitons à visiter le site de l’auteur pour découvrir ses autres ouvrages.
Lien vers le site de Charles-André ROH