Les véhicules électriques et hybrides sont un danger silencieux pour les personnes malvoyantes

Lorsque le contrôle visuel est partiellement ou entièrement déficient, la perception du rapprochement d’un véhicule silencieux est rendue impossible et le risque d’accident est extrêmement élevé

Il est indispensable de créer une base légale permettant de protéger rapidement et efficacement les usagers de la voie publique vivant avec un handicap visuel.

La défense des intérêts de la Fédération suisse des aveugles et malvoyants FSA va effectuer un travail de lobbying auprès des Chambres fédérales, afin que la législation Suisse intègre le système AVAS aux conditions suivantes

– Impossibilité technique et interdiction légale de désactiver le système AVAS
– Le système fonctionnera déjà à l’arrêt et jusqu’à la vitesse de 30 km/h, au moins.
– Le son de synthèse émettra suffisamment de décibels pour être clairement appréhendé.

En effet, la réglementation de l’UE ne va, hélas, pas assez loin. Ainsi, l’ajout d’un dispositif d’avertissement acoustique n’est obligatoire que pour les véhicules mis en circulation dès 2021. Le conducteur pourra, à volonté, enclencher ou déclencher le système.

Il faut obliger les chambres fédérales à reconnaître  le danger silencieux que représente l’augmentation du nombre de véhicules électriques et hybrides pour les personnes concernées. Lorsque le contrôle visuel est partiellement ou entièrement déficient, la perception du rapprochement d’un véhicule silencieux est rendue impossible et le risque d’accident est extrêmement élevé. Il serait indispensable de créer une base légale permettant de protéger rapidement et efficacement les usagers de la voie publique vivant avec un handicap visuel.

Lire le communiqué de presse (PDF)

De son côté, le groupe de travail de l’Union Mondiale des Aveugles a créé une pétition en ligne. Elle demande à l’Organisation des Nations Unies, qui est en train de rédiger une règlementation à ce sujet, que les voitures électriques soient rendues audibles pour éviter de renverser les personnes à risques c’est-à-dire les aveugles et les malvoyants, les enfants, les personnes âgées, les cyclistes etc

En signant cette pétition lien sur la pétition  vous pouvez apporter votre aide au groupe de travail de l’Union Mondiale des Aveugles et contribuer à la protection du public.

Merci pour votre aimable collaboration.