Interdiction des tandems par les CFF

Les CFF interdisent le transport de tandems et de trois-roues dans les trains directs. Cette interdiction constitue une inégalité à l’égard des personnes restreintes dans leur mobilité qui ont besoin d’un véhicule de ce type.

Le transport de véhicules d’une longueur de plus de deux mètres est interdit dans les trains grandes lignes des CFF. Les CFF invoquent des consignes de sécurité, étant donné que les véhicules de ce type ne peuvent pas être suspendus. Cette interdiction concerne entre autres le transport de tandems ou de trois-roues. Il est surprenant que l’argument sécuritaire ne soit pas invoqué s’agissant de trains régionaux ou de trains de banlieue, dans lesquels le transport de tels véhicules reste autorisé.

Il en résulte des circonstances désagréables pour les personnes handicapées: les personnes aveugles, malvoyantes et à mobilité réduite dépendent, à tout le moins en partie, de ce genre de véhicules, par exemple lorsqu’elles souhaitent partir en excursion durant leurs loisirs. Cela leur est désormais rendu plus difficile ou en partie impossible: faire une excursion suprarégionale d’une journée n’est plus possible étant donné la durée beaucoup trop longue du trajet en train régional.

Inclusion Handicap conseille et soutient les organisations de personnes malvoyantes et aveugles concernées par ce dossier, ainsi que des personnes à titre individuel. Les réclamations n’ont jusqu’à présent suscité ni effet, ni justification plausible de la part des CFF. Les organisations de personnes handicapées confronteront une nouvelle fois les CFF à la situation et se réservent le droit de prendre d’autres mesures.